Qui est "Moriodu" ?



"Moriodu" est une DS 20 Pallas de mars 1971 à boite hydraulique.

Achetée neuve par un policier de la région parisienne, celui-ci s'installa dans l'Allier quand il fut en retraite. L'âge venant, il souhaita terminer sa vie auprès de ses enfants et revint dans la région parisienne. Ne conduisant plus, il abandonna la voiture à son fils qui s'en est rapidement séparé, n'étant pas passionné par ce genre de voiture.

Achetée en 1986 donc par son propriétaire actuel, la voiture affichait à l'époque 144.000 kms.

Le compteur indique actuellement 214.000 kms...

Le propriétaire actuel, qui avait déjà consommé plusieurs ID ou Dsuper au quotidien, en a décidé l'achat dans le but d'une utilisation de loisirs et c'est ainsi que "Moriodu", devise héritée d'un chien en peluche d'une couleur voisine se rapportant à des souvenirs d'enfance, devint la première voiture de la collection G-M-L-I-D. De couleur bronze (AC320), couleur réservée aux DS uniquement et aux SM pendant le seul millésime 1971, cette robe un peu curieuse est assez rare et à franchement parler, c'est bien ce qui en fait son charme...

 



 

Le palmarès

 

 

 

 

"MORIODU" à Marseille lors de la 5° Sortie Nationale IDéale DS en août 1989

"MORIODU" avec ses propriétaires et les autres participants

du nouveau Club IDéale DS NORD sur la route du retour

de la 6° Sortie Nationale IDéale DS en juillet 1990

 

 

 

 

 


Pendant plusieurs années elle fut le véhicule unique de ce qu'on ne pouvait pas encore appeler une collection. Son propriétaire rejoint l'année suivante le Club IDéale DS et c'est ainsi qu'on vit apparaître "Moriodu" dans de nombreuses manifestations : les sorties nationales du club IDéale DS (1988 : Lille; 1989 : Aix en Provence; 1990 : Lyon; 1991 : Nantes; 1992 : Strasbourg; 1993 : Bordeaux et 1995 : Bourges), l'ICCCR de 1995 à Clermont -Ferrand, et de nombreuses autres sorties en France en Belgique, en Hollande...

De plus Moriodu est pendant cette période devenue la "berline de voyage habituelle", offrant à son chauffeur et ses passagers beaucoup de plaisir!

 

 

 

 

 

 

 

 

Euréka

Citroën - Dyane - 1968

(arrivée dans la collection en 1990)

 

 

L'histoire d'EUREKA

 

 

 

 

 

Avec ses très bientôt 47 ans, EUREKA a eu la chance de n'avoir connu que 3 propriétaires.

Une "demoiselle" enseignante de la région de Roubaix l'a achetée neuve et en a eu un usage quotidien pendant 24 mois... La voiture a ainsi parcouru 18.000 kms avec deux voyages en ...Normandie!

Elle fut ensuite achetée comme seconde voiture par une famille habitant Fâches-Thumesnil. La voiture de Madame fut ainsi utilisée pendant 20 ans lorsque les conditions météorologiques le permettaient : c'est à dire qu'elle n' a pas connu la neige ni le verglas, sa propriétaire préférant la laisser dormir dans le garage, près de la chaudière... De plus, elle faisait l'objet d'une surveillance particulière : un carnet de bord servait à indiquer le kilométrage hebdomadaire de la voiture... Le fils de famille arrivant à l'âge de passer le permis, il ne fut pas question pour le père de le laisser faire ses armes sur une voiture à "embrayage centrifuge". Une petite voiture de la marque au lion fut commandée et il fallu penser à se séparer de la vieille Dyane. Le garagiste était prêt à reprendre cette voiture pour la mettre à la casse. En cette période de "balladurettes" où nombre de voitures en bel état connurent une issue tragique, son propriétaire a tenté de trouver un collectionneur qui lui épargnerait cette triste fin.

C'est ainsi, à l'occasion du Salon de Auto-Rétro Seclin, début mai 1990, qu'il fit connaissance sur le stand "IDéale DS" de son propriétaire actuel et qu'il présenta la véhicule... Rendez-vous quelques jours plus tard pour voir la voiture : le vendeur expliquait, en démontant une porte de phare et en passant son doigt à l'intérieur, derrière l'optique et le sortant avec un peu de poussière de rouille, qu'il pensait qu'elle méritait d'être sauvée... Et comment! Il consentit même une légère remise, par rapport au prix officiel des reprises "Balladur", lors de la transaction afin de concrétiser le projet de la sauver..., mais il fallait attendre que Madame ait pris quelques leçons d'auto-école pour ré-apprendre à conduire sur une voiture à embrayage "normal", car depuis 20 ans, elle n'avait pas conduit d'autres voitures. Et puis, comme elle n'était pas enthousiaste à l'idée de se séparer de sa voiture à laquelle elle était attachée, l'attente pouvait éventuellement durer un peu. Et cela dura près d'un mois... Le jour de la vente, Madame, en larmes, ne se montra pas.

Le compteur de la voiture indiquait alors 75.900 kms...

Depuis....

"EUREKA" a donc rejoint la Collection G-M-L-I-D en juin 1990..., depuis 25 ans!

A cette époque, la Dyane n'intéres
sait pas encore les collectionneurs de 2CV et était considérée comme le vilain petit canard... Mais quel joli canard... Repeinte dans sa teinte d'origine en 1978, sa robe reste très fraiche...


Elle est dans un état de conservation exceptionnel : ses planchers avant, dans leur "jus", n'étant absolument pas corrodés, par exemple. On peut encore y voir les tampons d'encre d'origine Citroën... Elle a emmené plusieurs fois ses propriétaires en week-end sur la Côte d'Opale...

Cependant le bon état de présentation qu'elle présente empêche les utilisations délicates par période d'intempéries...

"EUREKA" ne circule pas assez!

C'est ainsi, qu'à plusieurs reprises, il a fallu dégripper les cylindres de freins, comme avait dû le faire le précédent propriétaire. Lors de l'une de ces opérations, en 1992, ce fut l'occasion de déposer les "moteur-boite" afin de rafraichir le compartiment moteur, toujours dans son jus...et de procéder au changement d'embrayage , pendant "qu'on y était".

Malheureusement au cours du remontage, un mauvaise manoeuvre fit casser le carter d'embrayage.

Hélas, cette pièce était bien spécifique : c'est en fait une pièce commune à la boite de vitesses : il fallait donc changer les deux demi-carters, appairés, de la boite de vitesses... Or, la boite de vitesses des modèles 425 cm3 à embrayage centrifuge est différente des modèles 425 cm3 à embrayage classique, elle-même différente des modèles 435/602 cm3... Et puis les sorties de boites de 2CV sont différentes de celles des Dyane..., autrement dit : la pièce est très rare! Après 5 années de recherches infructueuses, grâce à l'appui de l'ami Jean de Bersée,-devenu depuis de Ste Eanne-, et surtout grâce à ses recherches et son travail, il fut décidé de vider les vieux carters d'une boite de 2CV 425 cm3 à embrayage centrifuge pour l'équiper du contenu de la boite d'Euréka...

C'est ainsi qu'"EUREKA" a pu participer en mai 1998 à la fête des "50 ans de la 2CV" à St Quentin en Yvelines et descendre, avec les quelques 2.500 2CV et dérivées réunies, les Champs Elysées... Quel souvenir inoubliable! Elle a été la plus ancienne Dyane à participer à cette manifestation. Elle fit aussi la rencontre de la seule "D6" présente, une néerlandaise bien sûr.

Nous avons pu remarquer l'oeil "affiné" des connaisseurs capables de reconnaître l'originalité d' EUREKA qui commence à susciter l'intérêt des collectionneurs... Elle en profita de sa cure de jouvence pour participer aussi à quelques rallyes locaux.

Mais la maladie chronique d' "EUREKA" réapparait bien vite et l'année suivante les freins commencaient déjà à gripper..., la plongeant une fois encore dans un long repos...

La décision est enfin prise de passer les freins au liquide silicone afin de fiabiliser dans le temps les freins de cette voiture... Les cylindres de freins sont donc, une nouvelle fois changés, le maître-cylindre, lui, d'origine et n'annonçant pas de signe de faiblesse, restant en place... Lors de la remise en route, l'allumage fit savoir qu'il n'avait pas apprécié le repos prolongé. Après remplacement en état des vis platinées et du condensateur, ce fut le tour de la pompe de reprise du carburateur de réagir en fuyant. Remise en état de celui-ci et c'est le maître-cylindre qui manifeste le rejet du liquide silicone. Mais, le maître-cylindre est, lui aussi, spécifique... Plutôt que de modifier l'"origine", un nécessaire réparation a été trouvé.

Il est en cours de remontage et si tout va bien, "EUREKA" pourrait prochainement subir les épreuve du Contrôle Technique, dépassé depuis le05/05/2000...

Ensuite, vous devriez la revoir sur les routes...mais uniquement par temps clément....



 

Après le maître cylindre, c'est un cache-culbuteurs, sûrement un peu trop serré, qui s'est fendu et qui fuit...

Le salon de Reims sera l'occasion d'en trouver un autre (mais de 2CV, 325 cm3, donc inmontable; "CitroMobile" à Utrecht sera l'endroit où est trouvée une tige de culbuteur de 26,85 cm qui pourra remplacer celle tordue en 1998 lors du remontage du moteur... mais pour cela il faudra déculasser. Remplacement aussi des joints de cache culbuteurs et réglages des culbuteurs...Le cache culbuteurs est remplacé pour l'instant par un provisoire provenant d'une "Ami"...

Ensuite, c'est le pot de sortie qui rend l'âme.Il était en stock depuis des années mais l'impossibilité de trouver un tube de sortie d'origine, (qui amène l'extrémité à gauche de la voiture) nous avait poussé à différer le montage. Un ami nous ayant récemment fait cadeau d'un exemplaire neuf de ce modèle introuvable, il est décidé d'en effectuer une copie en inox et de garder l'original tel quel...



Vendredi 24 juin 2005 :

EUREKA passe avec succès les épreuves du Contôle Technique. Les seuls défauts constatés: les phares éclairent trop bas (le contrôleur semble ignorer la commande de réglage) et un soufflet de transmission crevé...

Nous voici donc tranquilles jusqu'en juin 2007...

Pourtant le tube de sortie n'est pas encore arrivé et l'échappement est raccourci : il s'arrête provisoirement au milieu de l'auto en attendant le définitif...

 

 

site_logo.gif

Nos visiteurs

192087
aujourd'hui
hier
cette semaine
l'année dernière
ce mois
le mois dernier
et depuis le 9 novembre 2010
61
80
759
152926
2002
4098
192087

------------------------------ Nous sommes le : 22 - 09 - 2018 -------------------- et, il est : 18 heure(s), 42 minute(s) et 22 seconde(s).

dernière mise à jour : 28 juin 2018